Vincent PERROT

Vincent PERROT Journaliste - Champion du monde de Dragster

Généalogie en cours.

La recherche avance il faut patienter un peu

 

vincent-perrot-reference.jpg

 

Biographie 

Son père, maire de Confolens, décède alors que Vincent est âgé de 12 ans. Sa mère Marina décide alors de déménager à Limoges. Vincent Perrot écoutait Radio France Limoges, sur laquelle Jean-Marie Masse animait une émission sur le cinéma. Chaque semaine Vincent Perrot écrivait à l’animateur pour dire qu'il ne partageait pas ses avis sur les films qu'il présentait. Jean-Marie Masse finit par l’inviter à son émission et ce sont ses débuts dans l’audiovisuel à 17 ans sur FR3.

Vincent Perrot accède réellement à la notoriété à la fin des années 1980, en remplaçant Jean Rochefort à la présentation du Disney Channel sur FR3 puis en animant les après-midi estivales de la même chaîne dans 40° à l'ombre. Le reste de l'année, il présente successivement Vincent à l'heure ou Zapper n'est pas jouer, qui lui confèrent une image de gendre idéal. En 1989 toujours sur FR3 il coanime avec Évelyne Pagès et Agnès Vincent l'émission de divertissement pour ado « C'est Pas Juste ». Le 27 mars 1996, il est condamné avec Philippe Bouvard et Patrick Le Lay à une amende pour provocation à la haine raciale après une devinette assimilant les musulmanes à des voleuses.

À l'été 1997, il rejoint TF1 pour présenter le jeu Mokshû Patamû, dont le succès ne passe pas l'été. Dès lors, il lui faut quelques années pour retrouver le succès à la télévision : en 2001 avec L'été des records, puis à nouveau sur France 3 en 2005 avec Un contre tous (adaptation éphémère du jeu belge Septante et un et ancienne version éphémère du jeu 1 contre 100) où il cherchait à casser son image un peu trop lisse, et Tac O Tac Gagnant à vie.

Sa critique acerbe de l’œuvre de Spinoza lui a valu la reconnaissance du Club des philosophes de comptoir présidé par Bernard Ménez.

À la radio, il est l'un des animateurs vedettes de RTL, où il anime "Vendredi c'est VIP" "le Cékoidon" réalisée par son complice Bernard Gick puis l'émission mythique de RTL : Stop ou encore ? il est aussi un des piliers de l'émission Les Grosses Têtes de Philippe Bouvard sur RTL.

En 1998, il devient l'homme le plus rapide du monde sur 250 m avec 402,8 km/h en dragster. En septembre 2006, il fait ses adieux aux voitures-fusées sur un autre record : 530,69 km/h sur 250 m en départ arrêté. Il est le fondateur de Perrot Feeler Racing, une écurie de courses automobiles consacrée aux diverses catégories de dragsters.

Le 24 juin 2009, Vincent Perrot présente et réalise l'émission Vincent Limites sur la chaine Motors TV.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vincent_Perrot

 

Histoire et Généalogie 

par Stéphane DUPIC Généalogiste Familial - Mars 2012

GÉNÉRATION I

vincent-perrot-reference.jpgVincent Pierre Pascal PERROT

 

1) Vincent Pierre Pascal PERROT, Journaliste, fils de Marcel Élie François Joseph (1913-1976) et Marinette Françoise MORIN (°1935), né à Confolens (Charente) le 3 août 1965.

GÉNÉRATION II

2) Marcel Élie François Joseph PERROT, Docteur en médecine, chevalier de la Légion d'Honneur, fils de Paul (°1889) et Marie-Louise CROISARD (1893-1983), né à Esse (Charente) le 6 septembre 1913, décédé à Confolens (Charente) le 8 mai 1976, à l'âge de soixante-deux ans.

Événement à Confolens (Charente) le 21 mars 1965 : Elu Maire de CONFOLENS y décédera pendant sa fonction.

Il s'est marié, à l'âge de cinquante et un ans, le 9 janvier 1965 à Confolens (Charente) avec Marinette Françoise MORIN (°1935).

3) Marinette Françoise MORIN, fille de Paul Robert (1912-1991) et Francine SAUNIER (1913-1953), née à Paris (Paris) le 14 mai 1935.

GÉNÉRATION III

4) Paul PERROT, Meunier, fils de Joseph (1850-1922) et Louise BLANCHARD (1862-1924), né à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 24 février 1889.

Il s'est uni avec Marie-Louise CROISARD (1893-1983).

5) Marie-Louise CROISARD, Couturière, fille de François (°1865) et Élisabeth DUBOIS (1861-1927), née à Esse (Charente) le 21 février 1893, décédée à Confolens (Charente) le 5 janvier 1983, à l'âge de quatre-vingt-neuf ans.

6) Paul Robert MORIN, Peintre en lettres, fils de Maurice Victor Paul (°1883) et Augustine Jeanne LAHONDES (1890-1952), né à Thorigny-sur-Marne (Seine-et-Marne) le 17 février 1912, décédé à Nérac (Lot-et-Garonne) le 16 juillet 1991, à l'âge de soixante-dix-neuf ans.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-deux ans, le 14 avril 1934 aux Lilas (Seine-Saint-Denis) avec Francine SAUNIER (1913-1953).

7) Francine SAUNIER, fille de Pierre Marie Eugène (1875-1927) et Marie Françoise GUILLEMAUD (1882-1963), née à Pont-de-Vaux (Ain) le 28 août 1913, décédée à Laplume (Lot-et-Garonne) le 26 août 1953, à l'âge de trente-neuf ans.

GÉNÉRATION IV

8) Joseph PERROT, Meunier, fils de Jean (1816-1898) et Anne PREVERAUD (1824-1889), né à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 15 octobre 1850, y décédé le 11 janvier 1922, à l'âge de soixante et onze ans.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-sept ans, le 28 février 1878 à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) avec Louise BLANCHARD (1862-1924).

9) Louise BLANCHARD, fille de Jean (°1831) et Marie DEMONTOUX (°1837), née à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 2 juillet 1862, décédée à Confolens (Charente) le 29 mai 1924, jour de l'Ascension, à l'âge de soixante et un ans.

10) François CROISARD, Tisserand, fils de Louis (1831-1913) et Marguerite REYRAT (°1831), né à Mézières-sur-Issoire (Haute-Vienne) le 7 septembre 1865.

Il s'est marié, à l'âge de dix-huit ans, le 15 janvier 1884 à Esse (Charente) avec Élisabeth DUBOIS (1861-1927).

11) Élisabeth DUBOIS, Couturière, fille de Jean (1825-1883) et Catherine NOIRAUD (1824-1879), née à Esse (Charente) le 30 octobre 1861, avant-veille de la Toussaint, y décédée le 9 octobre 1927, à l'âge de soixante-cinq ans.

12) Maurice Victor Paul MORIN, fils de François Edmond (°1859) et Marie Léonie Augustine TREBIGNAULT (°1858), né à Paris (Paris) le 10 juin 1883.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-huit ans, le 28 juin 1911 à Thorigny-sur-Marne (Seine-et-Marne) avec Augustine Jeanne LAHONDES (1890-1952).

13) Augustine Jeanne LAHONDES, fille de Louis Jules (°1858) et Marcelline Blanche GENIN (°1866), née à Paris (Paris) le 25 février 1890, y décédée le 6 mai 1952, à l'âge de soixante-deux ans.

14) Pierre Marie Eugène SAUNIER, Charpentier, fils de Jean-Marie (1816-1896) et Marie Josephte SALLET DIT JOUBERT (1834-1896), né à Gorrevod (Ain) le 29 juillet 1875, décédé à Pont-de-Vaux (Ain) le 24 septembre 1927, à l'âge de cinquante-deux ans.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-cinq ans, le 22 août 1900 à Pont-de-Vaux (Ain), après avoir passé un contrat le 4 août 1900 à Pont-de-Vaux (Ain) avec Marie Françoise GUILLEMAUD (1882-1963).

15) Marie Françoise GUILLEMAUD, Couturière, fille de Claude (1834-1895) et Jeanne Marie BUIRET-MONTAGNY (°1845), née à Pont-de-Vaux (Ain) le 3 octobre 1882, y décédée le 31 août 1963, à l'âge de quatre-vingts ans.

GÉNÉRATION V

16) Jean PERROT, Propriétaire Cultivateur, fils de Martial (°1786) et Marie DECOUX (1793-1823), né à Nouic (Haute-Vienne) le 25 novembre 1816, décédé à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 23 février 1898, lendemain de mardi gras, à l'âge de quatre-vingt-un ans.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-trois ans, le 21 mai 1840 à Mézières-sur-Issoire (Haute-Vienne) avec Anne PREVERAUD (1824-1889).

17) Anne PREVERAUD, fille de François (an IV-1834) et Françoise REYNAUD (an X-1832), née à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 29 janvier 1824, y décédée le 25 janvier 1889, à l'âge de soixante-quatre ans.

18) Jean BLANCHARD, Meunier, fils de Jean (1807-1888) et Marguerite MOURGAUD (°1808), né à Nouic (Haute-Vienne) le 7 juin 1831.

Il s'est uni avec Marie DEMONTOUX (°1837).

19) Marie DEMONTOUX, fille de François (°1806) et Marie DEBEISSAT (1813-1855), née à Lesterps (Charente) le 5 juillet 1837.

20) Louis CROISARD, fils d'Antoine (°1807) et Marguerite DEVERGNE (1802-1836), né à Hiesse (Charente) le 21 septembre 1831, décédé à Esse (Charente) le 23 novembre 1913, à l'âge de quatre-vingt-deux ans.

Il s'est uni avec Marguerite REYRAT (°1831).

21) Marguerite REYRAT, fille de François (an VII-1869) et Jeanne LAMANT (1811-1878), née à Nouic (Haute-Vienne) le 17 mai 1831.

22) Jean DUBOIS, Garçon meunier, fils de Jean (1790-1855) et Jeanne ARCHAMBAULT (1798-1847), né à Queaux (Vienne) le 30 octobre 1825, avant-veille de la Toussaint, décédé à Esse (Charente) le 13 juin 1883, à l'âge de cinquante-sept ans.

Il s'est uni avec Catherine NOIRAUD (1824-1879).

23) Catherine NOIRAUD, née à Confolens (Charente) le 27 septembre 1824, décédée à Esse (Charente) le 8 novembre 1879, à l'âge de cinquante-cinq ans.

24) François Edmond MORIN, Typographe, né à La Chapelle (Paris) le 20 janvier 1859.

Il s'est uni avec Marie Léonie Augustine TREBIGNAULT (°1858).

25) Marie Léonie Augustine TREBIGNAULT, Lingère, née à Grenelle (Paris) le 27 mai 1858.

26) Louis Jules LAHONDES, Employé des chemins de fer à la compagnie du Nord, né à Lablachère (Ardèche) le 15 avril 1858.

Il s'est marié, à l'âge de trente ans, le 6 avril 1889 à Paris (Paris) avec Marcelline Blanche GENIN (°1866).

27) Marcelline Blanche GENIN, Reperceuse, née à Paris (Paris) le 2 août 1866.

28) Jean-Marie SAUNIER, Cultivateur, fils de Jean Marie (°1782) et Marie Étiennette CARREL (1783-1837), né à Gorrevod (Ain) le 13 mai 1816, y décédé le 27 septembre 1896, à l'âge de quatre-vingts ans.

Il s'est marié, à l'âge de trente-trois ans, le 31 octobre 1849, veille de la Toussaint à Gorrevod (Ain) avec Marie Josephte SALLET DIT JOUBERT (1834-1896).

29) Marie Josephte SALLET DIT JOUBERT, fille de Claude Joseph (1790-1837) et Marie Benoîte DESGRANGES (°an VI), née à Gorrevod (Ain) le 16 octobre 1834, y décédée le 14 mai 1896, jour de l'Ascension, à l'âge de soixante et un ans.

30) Claude GUILLEMAUD, Maçon, né à Ozan (Ain) le 13 janvier 1834, décédé à Pont-de-Vaux (Ain) le 13 juin 1895, jour de la Fête-Dieu, à l'âge de soixante et un ans.

Il s'est uni avec Jeanne Marie BUIRET-MONTAGNY (°1845).

31) Jeanne Marie BUIRET-MONTAGNY, Journalière, née à Arbigny (Ain) le 24 février 1845.

GÉNÉRATION VI

32) Martial PERROT, Propriétaire cultivateur, né à Nouic (Haute-Vienne) le 13 avril 1786.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-sept ans, le 9 août 1813 à Nouic (Haute-Vienne) avec Marie DECOUX (1793-1823).

33) Marie DECOUX, née à Nouic (Haute-Vienne) le 27 septembre 1793, y décédée le 8 avril 1823, à l'âge de vingt-neuf ans.

34) François PREVERAUD, Propriétaire cultivateur, né à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 21 floréal an IV, décédé à Nouic (Haute-Vienne) le 27 août 1834, à l'âge de trente-huit ans.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-quatre ans, le 5 février 1821 à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) avec Françoise REYNAUD  (an X-1832).

35) Françoise REYNAUD, née à Mézières-sur-Issoire (Haute-Vienne) le 7 germinal an X, décédée à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 1er juillet 1832, à l'âge de trente ans.

36) Jean BLANCHARD, Tailleur d'habits, né à Nouic (Haute-Vienne) le 26 août 1807, décédé à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 21 juin 1888, à l'âge de quatre-vingts ans.

Il s'est marié, à l'âge de vingt et un ans, le 23 février 1829 à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) avec Marguerite MOURGAUD (°1808).

37) Marguerite MOURGAUD, née à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 13 avril 1808.

38) François DEMONTOUX, Cultivateur, né à Brillac (Charente) le 3 février 1806.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-six ans, le 14 mai 1832 à Lesterps (Charente) avec Marie DEBEISSAT (1813-1855).

39) Marie DEBEISSAT, née à Lesterps (Charente) le 29 septembre 1813, décédée à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 2 mai 1855, à l'âge de quarante et un ans.

40) Antoine CROISARD, né à Hiesse (Charente) le 24 mars 1807, surlendemain du dimanche des Rameaux.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-deux ans, le 27 avril 1829 à Hiesse (Charente) avec Marguerite DEVERGNE (1802-1836).

41) Marguerite DEVERGNE, née à Manot (Charente) le 31 août 1802, décédée à Hiesse (Charente) le 9 juin 1836, à l'âge de trente-trois ans.

42) François REYRAT, Cultivateur, né à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 8 floréal an VII, décédé à Nouic (Haute-Vienne) le 10 février 1869, lendemain de mardi gras, à l'âge de soixante-neuf ans.

Il s'est uni avec Jeanne LAMANT (1811-1878).

43) Jeanne LAMANT, née à Nouic (Haute-Vienne) le 29 juin 1811, décédée à Bussière-Boffy (Haute-Vienne) le 27 novembre 1878, à l'âge de soixante-sept ans.

44) Jean DUBOIS, Meunier, né à Moussac (Vienne) le 30 mai 1790, jour de la Trinité, décédé à Queaux (Vienne) le 6 mai 1855, à l'âge de soixante-quatre ans.

Il s'est marié, à l'âge de trente ans, le 6 juin 1820 à Queaux (Vienne) avec Jeanne ARCHAMBAULT (1798-1847).

45) Jeanne ARCHAMBAULT, née à Queaux (Vienne) le 31 mai 1798, y décédée le 6 janvier 1847, à l'âge de quarante-huit ans.

56) Jean Marie SAUNIER, fils de Nicolas et Anne Marie MIERAL, né à Gorrevod (Ain) le 23 août 1782, reçu au baptême dans la même localité le lendemain, à l'âge de un jour.

Il s'est marié, à l'âge de vingt-trois ans, le 4 février 1806 à Gorrevod (Ain) avec Marie Étiennette CARREL (1783-1837).

57) Marie Étiennette CARREL, fille d'Étienne et Marie Anne CHAMPANAY, née à Saint-Bénigne (Ain) le 26 décembre 1783, lendemain de Noël, baptisée dans la même localité le même jour, décédée à Gorrevod (Ain) le 28 octobre 1837, à l'âge de cinquante-trois ans.

58) Claude Joseph SALLET DIT JOUBERT, cultivateur, fils de Jean Claude ((c) 1762-an XII) et Anne Marie BOURSIER ((c) 1766-an VII), né à Saint-Étienne-sur-Reyssouze (Ain) le 25 janvier 1790 , reçu au baptême dans la même localité le lendemain, à l'âge de un jour , décédé à Gorrevod (Ain) le 13 septembre 1837, à l'âge de quarante-sept ans .

Il s'est uni avec Claudine PILLOU, née à Béréziat (Ain) en 1797, décédée à Pont-de-Vaux (Ain) le 25 mars 1824, à l'âge de vingt-sept ans .

Après environ un mois de veuvage, Claude Joseph s'est marié une seconde fois, à l'âge de trente-quatre ans, le 22 mai 1824 à Gorrevod (Ain) avec Marie Benoîte DESGRANGES (°an VI).

59) Marie Benoîte DESGRANGES, cultivatrice, fille de Claude Benoît et Marie FLEURY (†1811), née le 12 frimaire an VI

 GÉNÉRATION VII

 

112) Nicolas SAUNIER, Laboureur.

Il s'est uni avec Anne Marie MIERAL .

113) Anne Marie MIERAL.

114) Étienne CARREL.

Il s'est uni avec Marie Anne CHAMPANAY .

115) Marie Anne CHAMPANAY.

116) Jean Claude SALLET DIT JOUBERT, Cultivateur, fils de Jean et Philiberte BELOUZAND, né en 1762, décédé à Saint-Étienne-sur-Reyssouze (Ain) le 28 ventôse an XII, à l'âge de quarante-deux ans.

Il s'est uni avec Anne Marie BOURSIER ((c) 1766-an VII).

117) Anne Marie BOURSIER, née en 1766, décédée à Saint-Étienne-sur-Reyssouze (Ain) le 28 germinal an VII, à l'âge de trente-trois ans.

118) Claude Benoît DESGRANGES, Cultivateur.

Il s'est uni avec Marie FLEURY (†1811).

119) Marie FLEURY, décédée à Gorrevod (Ain) le 8 novembre 1811.

GÉNÉRATION VIII

 

232) Jean SALLET DIT JOUBERT.

Il s'est uni avec Philiberte BELOUZAND .

233) Philiberte BELOUZAND.

©º°¨¨°º©



Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×